ARMAGEDDON : LES CAPRICES HALLUCINANTS DE BRUCE WILLIS SUR LE TOURNAGE DU FILM

Ce mardi 11 juin 2024, TF1 propose aux téléspectateurs de découvrir ou redécouvrir un film culte au succès planétaire : Armageddon.

Il s’agit d’un film bien particulier dans l’histoire du cinéma : pour la première fois, la NASA autorise une équipe de production à filmer le décollage de nuit d’une navette en condition réelle, un évènement qui ne prend place que tous les 18 mois et n’avait jamais été documenté pour le grand écran auparavant.

Armageddon  : synopsis d’un film culte proposé à la programmation de TF1

Le synopsis d’Armageddon tourne autour d’un astéroïde massif qui se dirige vers la Terre, menaçant d’anéantir toute vie. Pour tenter de le stopper, la NASA recrute une équipe de foreurs de pétrole, avec à sa tête Harry Stamper (joué par Bruce Willis), qui a pour mission d’aller sur l’astéroïde pour placer à 250 m de profondeur de celui-ci une charge nucléaire censée le détruire de l’intérieur avant qu’il n’entre en collision avec la Terre.

Un film d’action catastrophe réalisée par Michael Bay en 1998 qui, malgré les mauvaises critiques de la presse spécialisée, rencontre un immense succès auprès du public et décroche même la 1 ère place du box-office mondial. Pourtant, son tournage n’a pas été de tout repos.

Retour sur les caprices hallucinants de Bruce Willis sur le plateau du tournage

S’il avait eu le choix, Bruce Willis n’aurait certainement pas accepté le rôle d’Harry Stamper dans Armageddon. En effet, sa participation dans le film est en réalité le résultat d’un conflit avec Disney suite auquel un contrat est passé entre les deux parties pour éviter les tribunaux : Bruce Willis doit trois films à la franchise. Ces trois films seront donc Armageddon, Sixième Sens et Sale môme. Deux d’entre eux feront finalement partie de ses plus grands succès.

Néanmoins, Bruce Willis ne s’est pas privé pour faire savoir à la production qu’il n’était pas enchanté d’en faire partie. Les rumeurs racontent de nombreux désaccords avec le réalisateur Michael Bay notamment vis-à-vis du rythme de tournage intense. Il aurait d’ailleurs exigé et d’ailleurs obtenu la présence d’une deuxième caravane près de la sienne avec à l’intérieur une mini salle de musculation destinée à son usage personnel. On raconte qu’il n’y a jamais mis les pieds. Un caprice de stars de cinéma pour l’acteur qui s’est récemment vu retirer un Award.

Armageddon est à retrouver ce mardi 11 juin 2024 sur TF1 à partir de 21 h 10.

2024-06-11T17:44:01Z dg43tfdfdgfd